• Focus 2# MAGIE NOIRE A SOHO

    Focus 2# MAGIE NOIRE A SOHO

    Ca parle de :

    Peter Grant agent de police et apprenti sorcier (les deux ne sont pas incompatibles) repart pour des enquêtes dans le milieu de la magie. Ces temps-ci à Soho, les musiciens de Jazz tombent comme des mouches. Il semble qu’une créature se nourrissent de leurs musiques jusqu’à épuisement de leurs organes internes. Un vampire du Jazz vous croyez ?

     Un avis subjectif (le mien) :

    Après un premier tome (retrouvez mon avis sur Les Rivière de Londres en suivant ce lien) qui inaugurait une série pas mal du tout, j’ai donc enchainé avec le deuxième volet que voici. Cette fois-ci, foin des inévitables et nécessaires introductions au contexte de la série, on entre d’emblée dans le mystère, la magie, les créatures de Londres et le retour des divinités des rivières.

    Suites aux événements du tome précédent, Nightingale se retrouve un peu hors course et c’est sur son jeune apprenti, Peter que repose la gestion des enquêtes, de La Folie (le quartier général de la brigade magique) et en plus il doit continuer son apprentissage de la magie. Autant dire, qu’il a du pain sur la planche pour contrer un magicien noir au cœur d’un certain nombre de trafics magiques pas nets du tout.

    L’humour est toujours aussi présenté, les allusions au Docteur Who y sont aussi. On déambule dans le Soho londonien comme si on y était. C’est d’ailleurs ce qui fait le charme de ces romans, on s’y balade beaucoup dans les rues, quartiers, mais aussi dans l’histoire de la cité. C’est le petit plus.

    Sinon, j’adore toujours ce brave Peter qui tente d’appréhender la magie avec son esprit scientifique qui cherche à comprendre le comment ça marche et parfois c’est juste magique sans explication d’où sa perplexité. J’adore son humour décalé sur la police et la destruction systématique du mythe autour de la profession véhiculé par les films et séries télés.

    L’idée de départ de l’intrigue est assez original mais c’est dommage que je me sois méfiée à raison d’un personnage dès son apparition dans le récit, du coup quand son implication criminelle est dévoilée, je n’ai pas eu l’effet de surprise voulu. En fait, j’ai été déçu que Peter n’ait pas l’ombre d’une ombre d’un soupçon à son sujet jusqu’à la quasi fin alors que c’est évident dès le début et que ses signaux d’alertes auraient dû être au maximum.

    J’ai quand même aimé ce second volet malgré ce tout petit détail et le rythme du récit, les personnages haut en couleurs, font vite disparaitre ce petit nuage là. La toute fin, offre une surprise qui pourrait avoir son importance par la suite et offrir des développements intéressants.

     Un extrait :

    « Ça exigerait un sort très puissant et il est possible que cet air que vous entendez soit le  signare du praticien – sa signature involontaire » Parce que à l’instar des opérateurs de ce bon vieux télégraphe qui s’identifiaient à leur façon d’appuyer sur leur bouton, chaque magicien a une manière bien à lui de lancer un sort.

    « Et moi j’ai une signature ? demandai-je

    Ou, répondit Nightingale. Quand vous vous exercez les choses ont une tendance alarmante à prendre feu ».

     Les suites

    Oui, Murmures souterrains le troisième tome traduit et le quatrième arrive en 2014.

     


  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Octobre 2013 à 11:18
    valeriane_18

    Whouu! j'ai acheté le premier tome de la série lors de mon dernier voyage à Londres. Le libraire m'a fait comprendre que c'était une série bien sympa! Bon j'espère que je vais m'en sortir en VO :-) Mais me réjouis de la découvrir.

     

    2
    Dimanche 7 Juin 2015 à 17:29
    Tiphanya

    J'avais adoré le tome 1 que j'ai lu il y a déjà 1 an. Faut vraiment que je me décide à lire la suite. Surtout que j'avais tellement aimé et mon namoureux qu'on a acheté tous les tomes suivants disponibles...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :