• Québec en septembre 2013 : DANS LE QUARTIER DES AGITES

    Pour commencer cette série de comptes rendus de lectures québécoise, j’ai opté pour un auteur que j’avais découvert l’an dernier avec un roman policier : Nébulosité croissante en fin de journée et ce avec sa nouvelle série, cette fois ci du policier historique soit : 

    Québec en septembre 2013 : DANS LE QUARTIER DES AGITES

      En pleine exposition universelle de Paris, Georges Villeneuve, arrive depuis le Québec pour suivre une formation d’aliéniste et de médecin légiste auprès des sommités de l’époque. Et très vite, il va devoir enquêter au sujet de meurtres de femmes afin d’innocenter un des patients de l’hôpital Sainte-Anne.

    Québec en septembre 2013 : DANS LE QUARTIER DES AGITES

     Bien entendu mon esprit de contradiction fait qu’en plein dans le mois québécois, il fallait que j’ouvre le bal avec un livre se passant à Paris. Mais bon, c’est une habitude, j’avais fait la même chose l’an dernier. C’est donc une tradition bien établie dorénavant.

     L’histoire est plutôt bien amenée. La narration à la première personne aide à se plonger dans cet univers des tous débuts de la médecine psychiatrique moderne avec ces théories parfois limites pittoresques pour certaines et ses découvertes intéressantes et les débuts de l’hypnose par exemple avec son côté grand spectacle puisque les démonstrations sont publiques. Au sein de cette ébullition intellectuelle, l’enquête policière s’insère plutôt bien avec, juste ce qu’il faut de suspens et de suspects.

     C’est un autre exercice de style pour l’auteur mais c’est plutôt réussi. J’ai beaucoup aimé son personnage de Georges qui découvre la capitale au moment de l’exposition universelle. Ce pauvre gars obligé de justifier son accent bizarre à chaque fois qu’il s’adresse à quelqu’un parvient quand même à mener son investigation avec efficacité. Autour de lui gravite des personnages qui irritent, qui intriguent ou qui deviennent attachants. On ne s’ennuie jamais. Quel dommage cependant que le coupable me soit une fois de plus connu avant la révélation de l’auteur.

    Une belle introduction pour une série qui promet beaucoup.  

     

    Québec en septembre 2013 : DANS LE QUARTIER DES AGITES

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 01:10
    Karine:)

    Il a souvent de bonnes critiques.  L'an passé, on en a entendu parler dans la promenades des écrivains "Les polars à Québec" et j'avais eu super envie de le lire.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 09:25

    Je te confirme que c'est une valeur sûre pour ce qui me concerne en tout cas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :